Le pourquoi d’une fondation ?


Vicky et Alexis se sont toujours sentis très concernés par le monde dans lequel ils vivaient, toujours prêts à aider les autres et très sensibles aux difficultés rencontrées par les personnes en détresse. Alexis nous l’a encore montré avant de nous quitter: c’est grâce à lui que les sauveteurs ont pu sauver la petite Elena. Il les a guidés après l’explosion à travers les décombres vers l’endroit où elle se trouvait et ce au détriment de sa propre vie. C’est pour tout ce que Vicky et Alexis faisaient et représentaient que nous avons créé la fondation.

Le but


La fondation Vicky et Alexis a pour but de récolter des fonds pour venir en aide aux personnes frappées par la fatalité . Elle veut prendre soin des plus faibles de notre société et ceux qui ont été victime d’une catastrophe. Le but de la fondation est d’aider les gens et les familles dans des situations d’urgence très graves.

Don


Partenariat avec l’asbl Dyadis: don de 25.000 € chaque année.

Dyadis: “notre association éduque des chiens d’aide qu’elle offre à des personnes handicapées en chaise roulante, pour améliorer leur qualité de vie, les rendre plus autonomes et leur apporter la présence affectueuse d’un fidèle compagnon”. Découvrir l’association Dyadis

En projet 

La Fondation Vicky et Alexis a versé dans le passé (2012) un montant de 50.000€ à la Direction Générale de la Sécurité Civile (DGSC) sur le compte bancaire du Centre de Connaissance Fédéral (KCCE) afin de créer, à l’Ecole du Feu de Jurbise, un terrain d’entraînement pour les équipes cynophiles spécialisées en recherche de personnes ensevelies dans des décombres.

Pour diverses raisons, ce projet n’a jamais été concrétisé. C’est pourquoi, en 2014, le SPF Intérieur a remboursé ce montant à la Fondation Vicky et Alexis.

Néanmoins, la Fondation Vicky et Alexis est toujours disposée à soutenir la DGSC dans des projets liés au sauvetage de personnes lors de catastrophes. Lors de précédentes rencontres, deux projets ont déjà été abordés:

  • l’achat d’un drone pour l’unité de la Protection Civile (PC) de Crisnée
  • le soutien financier à la mise en place d’une formation (théorique et pratique) pour des équipes cynophiles spécialisées en décombre. Ceci comporte deux volets. Le premier consiste à la mise en place d’une formation théorique à l’Ecole du Feu de Liège et le deuxième volet consiste en la création d’un terrain d’entrainement (formation pratique) sur le site de l’unité de la PC de Crisnée.

Lors du dernier Conseil d’Administration de la Fondation, celle-ci a décidé que l’achat du drone était impérativement lié à la concrétisation de la formation pour les équipes cynophiles dans ses deux volets.

adminFondation